Mon projet

Mon projet : Elevage de cobaye des terres de Puisaye 

 

 

 Mon élevage :

 

Début de l’élevage : Janvier 2018

Affixe : TLH ( The Last Hope )

 

Mes objectifs :     

   

Santé : résistance, longévité

Caractère : proches de l’homme, confiants, calmes, curieux

Morphologie : le plus proche possible du standard

Marquage / Couleurs : Agouti Californien

 

La priorité est axée sur la santé et le caractère mais la morphologie et le standard sont très importants pour moi.

 

Afin de fournir à l'adoptant les meilleurs animaux possibles et d'améliorer l'espèce, pour moi il est indispensable que chaque animal destiné à la reproduction soit :

 

- Sociable et enclin à venir vers l'humain

 

- Sociable avec les autres cobayes

 

- En bonne santé

 

- Issu d'une lignée dont les antécédents sont connus

 

 

Pour la morphologie, j'apprécie les cobayes :

 

- Avec un corps rond musclé

 

- Avec un bon gabarit

 

- Un bison

 

- Des oreilles tombantes en pétales de roses

 

- Un nez busqué

 

- De grands yeux en boutons de bottines

 

 

Mes méthodes :

 

Je travaille essentiellement en outcrossing et linebreeding.

 

Ma lignée est divisée en trois branches : La branche principale ( A ), une branche ( B ) extrêmement liée avec la branche A qui me servira à introduire les nouveaux gènes et une branche ( C ) qui sera uniquement axée sur la santé qui me servira en cas de problème sur les branches A ou B .


Il m'arrive parfois de pratiquer le rehoming avec certains reproducteurs avec lesquels je n'ai pas d'affinité particulière.

 

 

Portées :

 

Je ne me fixe pas de maximum/minimum de portée par an, cela dépendra de la place, du budget et du temps dont je dispose.

 

Les femelles auront entre 4 et 8 mois lors de la première mise au mâle, elle devront peser au moins 800 g, avoir bon caractère et bien sûr être en bonne santé.

 

Les mâles devront avoir au minimum 5 mois , peser 850 g , avoir bon caractère et bien sûr être en bonne santé .

 

Un suivi poids et photos de la gestation et de la portée est effectué et mis en ligne sur ce site .

 

Les femelles gestantes peuvent être aidées d'une " nounou " .

 

 

 Installations :

 

Les animaux vivent dans une pièce spéciale non chauffée mais parfaitement isolée de telle à ce que la température ne descende jamais en dessous de 10 ° C .

Elle est aérée plusieurs fois par jour .

 

J'utilise essentiellement des cavy cages ou des parcs intérieurs.

Les animaux vivent au minimum par deux.

Chaque groupe de cobayes dispose d'un espace adapté.

 

La litière utilisée est de la polaire.

 

Chaque groupe dispose d'une ou plusieurs cabanes, dodos...

  

 

Alimentation :

 

Les cobayes disposent de 10 % de leur poid en fruits et légumes chaque jour.

Les rations sont distribués le matin et le soir.

  

Les cobayes ont du foin en permanence.

 

Leurs gamelles sont remplies tous les jours et les biberons changés une fois tous les deux jours ( plus pendant l'été ).

 

 

Sorties :

 

 

Les cobayes sont sortis 1 fois par jour au minimum dans un parc intérieur ou en liberté.

 

Ils sont sortis en extérieur régulièrement.

 

 

Les soins  :

 

Bien entendu, chaque cochon d'inde dispose de soins vétérinaire en cas de besoins mais je ne suis pas une adepte des opérations ultra lourdes qui permettent à peine quelques semaines de répits .

 

 

 

Petit récapitulatif  :

 

 

 

Pourquoi faire de l'élevage ? :

 

Je voudrais principalement élever les cobayes pour contribuer à améliorer l'espèce

 

Je voudrais aussi faire de l'élevage car j'estime que beaucoup trop de gens achetent des cochons d'inde en animalerie sans rien savoir de l’espèce et sont souvent déçus...

 

Je voudrais pouvoir proposer des animaux sociables et en bonne santé  et bien sûr, de bons conseils pour en prendre soins...

 

 

Pourquoi le cobaye ?

 

Les cochons d'inde m'ont toujours passionnée, j'en ai depuis mes 5 ans...

J'aime leur façon de communiquer, je trouve ces animaux très intéressant à observer.

J'aime également le fait que contrairement à beaucoup de rongeurs, la plupart des cobayes apprécient les contacts physiques.

 

 

Pourquoi ce nom d'élevage ?

 

J'ai choisi ce nom d'élevage car quand j’avais environ 3-4 ans, j'avais reçu une souris gestante d'animalerie et je m'était définis comme éleveuse avec le nom : « élevage de souris du dernier espoir » .

 

J'ai également choisi ce nom en hommage au dernier tome de la série de livres d'Erin Hunter « La guerre des clans »qui s'intitule « The Last Hope »

 

Mais surtout grâce à un jeune mulot que j'ai trouvé il y a quelques mois sur le bord de la route que j'ai sauvé : je me suis levée toutes les nuit pour lui donner du lait maternisé pour chaton toute les 3 heures.

 

Le petit est maintenant sevré, en excellente santé et sera relâché dans 1 mois.

 

Elle s'appelle « The Last Hope ».

  

 

La vie à la maison ...

 

Chaque cobaye vivant chez moi dispose d' une cage, une litière, de la nourriture adaptée et des soins réguliers qu'il soit reproducteur, pour la compagnie, à l'adoption...etc.

 

Ils sont sortis par groupe, au minimum une fois tous les jours en liberté dans une pièce totalement sécurisée .

 

Ils sont sortis à l’extérieur pendant l'été et le printemps à l'ombre dans un parc lui aussi sécurisé ( bien sûr sous haute surveillance ) .

 

 

 

 Comment je selectionne mes reproducteurs ?

 

 

Chaque animal destiné à la reproduction doit être meilleur que ses parents sur tous les points...

 

Pour chaque portée, je procède par étape :

 

Étape n°1 : La santé

 

Pour la première étape, j'élimine de la sélection tous les petits présentant des signes de maladies , de faiblesse, de malformation...etc.

 

Étape n°2 : Le caractère

 

Pour la deuxième étape, je sélectionnerai les petits les plus sociaux, ceux qui viennent vers moi tout de suite.

 

Étape n°3 : La morphologie

 

Pour la troisième étape, je regarde la morphologie, je sélectionne les petits les plus conformes aux standards.

 

 Étape n°4 : Le marquage et la couleur

 

Ensuite, je choisis le ou les petit(s) qui se rapproche(nt) le plus de mes objectifs.

 

 J'ai des objectifs sur chaque portée et si aucun petit ne correspond à ces objectifs, je n'en garde pas pour la reproduction...